11/04/2008

Une autre façon de présenter (5)



Drôles de constructions au bord des routes en Argentine…
Tout au long de toutes les routes en Argentine on trouve de petits autels, souvent très bien entretenus. Certains portent déjà les traces de l’âge ; d’autres sont de facture récente. Nous avons découvert finalement qu’ils doivent être attribués à un culte consacré à deux personnages différents; la ferveur du culte semble être aussi grande pour l’un comme pour l’autre personnage et témoigne de croyances très ancrées dans l‘âme d’un peuple dont, somme tout, l’origine est très hétérogène, essentiellement venant des différents pays européens.
El Gaucho

IMG_1540

IMG_1541


IMG_1542


IMG_1695

IMG_1471-2

IMG_1470





Ces petits autels rendent hommage au gaucho Antonio Gil, un personnage à la Robin des Bois, qui aurait vécu au milieu du 19ième siècle , refusa de rejoindre l’armée régulière et vola du bétail à des riches propriétaires pour le partager avec les villageois pauvres. Finalement il fut rattrapé par la justice et pendu… Il est devenu un patron des automobilistes argentins ; c’est vrai que ceux-ci,, une fois au volant de leur voiture, ne semblent plus connaitre ni foi, ni loi… La tradition veut que l’on klaxonne, pour éviter des obstacles à venir sur la route, ou de ne jamais arriver à destination.

 

La difunta Correa


IMG_1469

IMG_1472

IMG_1473IMG_1696

Selon la légende, pendant les guerres civiles des années 1840, Deolinda Correa suivait à pied, à travers le désert de San Juan, les déplacements du bataillon dans lequel était enrôlé son mari malade. Elle transportait de l’eau et des vivres et, surtout, leur fils encore bébé. La faim, la soif et la fatigue eurent raison d’elle. Quand des muletiers découvrirent son cadavre, ils constatèrent  que le bébé tétait toujours encore le sein de sa mère morte… La survie de son fils est le premier d’une longue série de miracles que l’on lui attribue. Curieusement les camionneurs sont particulièrement fervents. A chaque chapelle dédiée à la difunta Correa on voit un amoncellement de bouteilles d’eau qui sont censées étancher sa soif.





 

05:39 Écrit par Soif de Savoir dans Voyage Belgique - Argentine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.